- Comment les étudiants sont-ils accueillis à l'IPAG de Nantes ?

L’IPAG de Nantes accueille des étudiants d’horizons différents et nous avons le souci que chacun trouve dans notre Institut les outils pour parvenir à réussir un concours ou à poursuivre son cursus universitaire. Lors de la réunion de rentrée début septembre, les étudiants rencontrent l’équipe pédagogique qui est à la fois soudée et expérimentée. Les cours sont dispensés, d’une part, par les enseignants titulaires, d’autre part, par des intervenants ayant une connaissance fine de la Fonction Publique. L’équipe administrative de l’IPAG est un interlocuteur précieux pour les étudiants que ce soit pour l’organisation des cours ou pour la préparation des entrainements aux concours.

- Quel est le profil de ces étudiants ? Quels sont les critères de sélection ?

L’IPAG de Nantes propose trois formations. Notre Licence d’Administration Publique (LAP) accueille des étudiants détenteurs d’un bac +2, il peut s’agir d’une L2 Droit, d’une L2 AES, d’une L2 en sciences humaines ou même en sciences, mais aussi d’un DUT ou d’un BTS, les étudiants de la LAP n’ont pas tous un bagage juridique ou économique, c’est là une de nos spécificités. S’agissant du M1 Carrières et Management publics, les étudiants ont une L3, notamment une LAP mais ce n’est en aucun cas une obligation. Notre Préparation aux Concours A s’adresse plutôt à des étudiants déjà détenteurs d’un M1 voire d’un M2, à la fin de leur processus de formation.

Précisons que chaque année, nous avons la chance de former des personnes en reconversion professionnelle ou souhaitant passer des concours internes. Quelle que soit la formation, la commission de sélection examine attentivement les notes du candidat, sa motivation, son parcours professionnel le cas échéant, sa curiosité à l’égard des concours, évidemment un stage en administration ou des rencontres avec des fonctionnaires sont un vrai plus. Nous sommes très attachés à la variété des profils et conscients que certains étudiants n’ont pas définitivement arrêté leur projet professionnel.

- Comment sont-ils formés ? Comment le projet de chacun est-il pris en compte ?

Les étudiants en Licence d’Administration Publique ou en M1 Carrières et Management Publics suivent des cours portant sur des matières juridiques, économiques ou ouvrant à la culture générale. Il ne s’agit pas de former des spécialistes mais de leur offrir de solides outils pour réussir les concours. En ce sens, les étudiants sont formés aux exercices spécifiques aux concours (questions à réponses courtes, note de synthèse, dissertation), des enseignants et des professionnels les entrainent, notamment lors de Travaux Dirigés, pour que les étudiants soient à l’aise avec les méthodologies exigées aux concours.

La logique de la Préparation aux Concours A (PCA) est un peu différente dans la mesure où ce n’est pas une formation diplômante. Les étudiants choisissent parmi plus de vingt matières celles qu’ils souhaitent suivre et qui leur seront utiles pour les concours qu’ils envisagent de passer. Nous proposons du Droit, de l’Economie, des enseignements méthodologiques, de l’Histoire, des relations internationales…

En quelques mois, les étudiants ont l’opportunité de s’immerger dans la logique des concours et de pouvoir s’entrainer, par exemple grâce à des exercices organisés en conditions réelles. Comme l’IPAG de Nantes n’est pas une grosse structure, les enseignants et intervenants sont à la disposition des étudiants pour construire et réussir leur projet, par exemple lorsqu’un étudiant est admissible à un concours, nous lui proposons de passer devant un jury fictif pour l’entrainer.

- Quelles spécificités par rapport à une Classe Préparatoire Intégrée ?

L’IPAG de Nantes ne prépare pas à un concours en particulier mais offre un éventail d’enseignements et de méthodologies permettant d’envisager les concours généralistes. Par ailleurs, la Licence d’Administration Publique et le Master I Carrières et Management Publics sont des formations diplômantes, l’étudiant peut donc poursuivre un cursus universitaire. Lors de leur Master I, les étudiants doivent faire un stage, c’est l’occasion soit de confirmer leur choix d’intégrer un corps de l’Administration, soit de découvrir un univers professionnel et d’affiner leur projet.

- Quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants pour qu'ils réussissent leur(s) concours ?

En premier lieu, un concours se prépare. Par exemple, un bon juriste en Droit public ne rédigera pas nécessairement une excellente Question à Réponse Courte (QRC), il lui manquera la méthode. Un économiste de formation n’aura pas toujours le recul pour rédiger une dissertation de culture générale fondée sur des thèmes d’actualité économique. Certes, il y a de nombreuses connaissances à acquérir pour chaque concours, mais cela ne suffit pas et s’entrainer reste la meilleure façon d’être prêt le jour J.

En outre, les candidats ne doivent pas négliger la préparation de l’oral d’admission. En peu de temps, le candidat doit démontrer qu’il sera un fonctionnaire efficace, un collègue agréable, un manager au service de l’intérêt général… le candidat ne doit pas se trouver au dépourvu lorsqu’il est interrogé et doit mettre en valeur sa personnalité, cela s’apprend tout au long de l’année et pas seulement les 15 jours avant l’oral.

En deuxième lieu, lors des quelques mois d’une vie dédiés à la préparation des concours il me semble important de rester curieux et ouvert. Même si vous avez un concours en particulier qui vous a conduit à vous inscrire à l’IPAG, d’autres concours méritent certainement d’être envisagés. A cet égard, l’IPAG de Nantes propose des conférences- métiers durant lesquelles des professionnels présentent le concours qu’ils ont réussi, leur univers de travail, leur carrière, les avantages et les inconvénients du métier qu’ils exercent, les qualités dont ils doivent faire preuve… ce sont toujours l’occasion d’échanges intéressants avec les étudiants. La diversité des profils de nos étudiants est également une richesse pour découvrir des concours et des carrières.

Enfin, l’IPAG constitue un cadre privilégié pour préparer et réussir un concours mais c’est bien l’étudiant qui se saisit de cette chance en travaillant beaucoup, en questionnant les enseignants, en intervenant en TD, en organisant des séances d’entrainement avec les autres étudiants… Même si l’étudiant ne réussit pas immédiatement un concours, le travail effectué n’est jamais vain et l’IPAG est une étape importante pour la construction du parcours professionnel.

Anne-Claire DUFOUR, Maître de Conférences en Droit Public, Directrice des études de l’IPAG de Nantes