Résumé

Donner aux étudiants les capacités d'exercer des fonctions de recherche au sein des collectivités locales et des établissements publics de l'Etat. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

M1 Carrière et Management publics (IPAG)

M1 Droit public

M2 Droit des collectivités territoriales

  • Responsable de formation : Bertrand Faure
  • Scolarité 02 40 14 16 20

M2 Droit public des affaires

M2 Droit public approfondi

Détails

Présentation

Les masters de droit public de la Faculté de droit et des sciences politiques de l’Université de Nantes
  • M1 Carrières et Management publics (IPAG)
  • M1 Droit public
  • M2 Droit des collectivités territoriales
  • M2 Droit public des affaires
  • M2 Droit public approfondi

Objectifs

Les objectifs scientifiques et professionnels de la Mention Droit public portent sur l’acquisition de connaissances et de savoirs pratiques variés, présentant tous un lien avec les métiers en relation avec le droit public et les collectivités publiques.

En Master 1, l’objectif est principalement de parfaire les connaissances des étudiants, pour les préparer soit à intégrer un Master 2, soit à passer des concours administratifs. A cette fin, les Master 1 Droit public général et Carrières et management publics insistent sur les matières fondamentales de droit public, tout en offrant des enseignements spécifiques destinés à orienter les étudiants vers l’une ou l’autre spécialité de Master 2.

En Master 2, si les objectifs poursuivis sont plus spécialisés, ils continuent de répondre à une logique commune : les étudiants doivent maîtriser un certain nombre de savoirs et de méthodes attendus classiquement d’un juriste de niveau Master 2 en droit public, et plus encore, posséder une méthodologie d’acquisition et d’actualisation des connaissances, une capacité à mener un travail de recherche et de rédaction individuel ou collectif. Les étudiants doivent maîtriser aussi bien les techniques d’exposé oral que l’écrit.

Lieux

Nantes

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac +3, Bac +4

Formation(s) requise(s)

Pour le M1 Carrières et Management publics (IPAG)
 

Pour le M1 Droit public
L’accès est de plein droit pour les étudiants titulaires d’une licence de Droit (dans la limite des places disponibles).
Pour les autres étudiants titulaires d’un diplôme équivalent, l’accès est soumis à une procédure de validation d’acquis.
 

Pour le M2 Droit des collectivités territoriales
Une sélection s’opère sur dossier parmi les étudiants issus d’un Master 1 de Droit, d’Administration Economique et Social, des Instituts d’Études Politiques ou diplôme équivalent.


Pour le M2 Droit public des affaires
L’accès à ce Master 2 est sélectif et l’admission s’effectue sur dossier.
La formation est adaptée aux étudiants issus de Master 1 Droit public, Droit public économique, Droit public et science politique,  diplômés d’IEP ou équivalent.


Pour le M2 Droit public approfondi
L’accès à ce Master 2 est sélectif et l’admission s’effectue sur dossier.
La formation est adaptée aux étudiants issus de Master 1 Droit public, Droit public économique, Droit public et science politique, diplômés d’IEP ou équivalent.

Public ciblé

  • Étudiants en formation initiale
  • Reprise d’études - personnes ayant interrompu leurs études depuis plus de 2 ans et demandeurs d’emploi

Programme

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac+5

Niveau de sortie

Niveau I

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité

  • M1 Carrière et Management publics (IPAG)
    • Insertion professionnelle (concours A des trois fonctions publiques : Etat, territoriale, hospitalière ; organismes publics ou privés exerçant des missions de service public)
    • poursuite d’études avec un choix entre plusieurs Master 2

  • M1 Droit public
    Pour l’essentiel, les étudiants de cette formation se destinent soit au métier d’avocat, soit à des emplois titulaires ou contractuels dans des services de l’Etat, de collectivités territoriales, d’entreprises ou d’établissements publics, ou dans des sociétés publiques locales. Pour préparer aux concours de la fonction publique, des enseignements sont mutualisés avec le M1 Carrières et management public organisé en partenariat avec l’IPAG de Nantes. Pour préparer à l’examen d’entrée au CRFPA, des enseignements complémentaires portant sur les droits fondamentaux sont proposés.

  • M2 Droit des collectivités territoriales
    • Emplois d’encadrement dans les services des collectivités territoriales et de leurs groupements (communauté de communes ou d’agglomérations...) couvrant principalement les domaines suivants :
      • Fonctions juridiques ;
      • Fonctions de management des ressources humaines et des relations sociales ;
      • Fonctions d’achat public ;
      • Fonctions de production d’instruments de conduite de politiques publiques de développement local.
    • Emplois salariés ou relevant de professions libérales : consultants, avocats, contrôleurs de gestion, etc.

  • M2 Droit public des affaires
    • Fonction publique, par concours ou sous statut contractuel :
      • directeur des affaires générales, secrétaire de mairie, assistant de direction, assistant administratif, agent de gestion administrative, conseiller juridique, responsable des marchés et des achats, gestionnaire des marchés, directeur des
        ressources humaines, chargé de la gestion administrative du personnel,
      • enseignant-chercheur (maître de conférences, agrégé des Facultés de droit), sous réserve de poursuite d’études et d’obtention du concours
      • magistrat (conseiller de tribunal administratif et de cour administrative d’appel), sous réserve d’obtention du concours
    • Secteur para-public et privé : conseiller juridique (entreprises, groupements d’intérêt public, secteur associatif...), avocat (sous réserve de poursuite d’études et de l’obtention du CAPA), consultant.

  • M2 Droit public approfondi
    • 60 % des diplômés travaillent dans la fonction publique ou la Magistrature administrative
    • 20 % des diplômés travaillent dans l’enseignement supérieur ou la recherche
    • 10 % des diplômés travaillent au Barreau
    • 10 % des diplômés travaillent dans les secteurs para-public et privé